vendredi , 10 août 2018
A lire
Accueil > Témoignages > Témoignage d’une sœur à Agadir
Votre publicité ici
Agadir hijra

Témoignage d’une sœur à Agadir

Divorcée et maman de 3 trésors qu’ALLAH les préserve et en fasse une descendance pieuse.

Avant toute chose, ce témoignage est destiné à montrer à quel point la hijra est importante. Et le mérite revient à ALLAH soubhana wa ta3ala.

Dans cette dounya, nous avons qu’un seul but, pourtant nous courrons après des choses inutiles…
Il est clair que la Hijra reste une épreuve d’ALLAH mais pas des moindres. Elle nous apprend à changer nos habitudes, dans notre façon de manger, de dépenser notre argent avec un budget très limité. On apprend aussi à se poser la question de savoir ce que nous savons faire de nos dix doigts.

Mes dernières vacances passées à Agadir, ont été très décisives (juillet 2013). Mon statut de maman seule n’a été en rien un obstacle, pour entamer mes démarches et de mener à bien ma mission, afin d’accomplir mon devoir pour ALLAH. Avec une niya très profonde et une volonté déterminée, un mois m’a suffit pour trouver un appartement et un travail.

M’en fallait-il plus pour me lancer ? Noooon !!!
J’ai donc plié bagages, mais cette fois-ci dans l’autre sens… Nous voilà dans l’avion Paris direction Agadir via la RAM
Une nouvelle vie où les journées sont rythmées par l’adhan, nous voilà installée dans un modeste appartement, où nous avons très vite retrouvé nos repères.
Un quartier relativement calme, avec un voisinage très avenant et respectueux.
Concernant la famille, tout se fait par téléphone ou par des visites familiales sur place (Maroc). Il y a des structures pour l’apprentissage de la langue tel que Tanger Institut, mais chaque chose en son temps car faut de moyen

Quel bonheur de se nourrir de produits locaux et sains, choisis dans des étales soigneusement rangés, tous colorés les uns comme les autres.
J’ai troqué mon poste de chargée RH dans la fonction publique (sécurité de l’emploi) contre un poste dans un centre d’appel me permettant de porter mon jilbeb dignement et de faire mes prières à l’heure. Un gagne pain me permettant de subvenir aux besoins de ma famille et cela dans le respect le plus absolu.

Al hamdouliLLAH Cela fait pratiquement 2 ans que j’ai fait la hijra, je me suis installée à Agadir et depuis peu me voilà à Tanger pour des raisons qui me sont personnelles et je ne compte pas changer bi idhniLLAH.

La Hijra est une grande ni3ma, ça n’est pas une question de quelques mois mais de toute une vie. Elle n’est pas un choix de vie mais bien une obligation, de ce fait un acte d’adoration. Puisse cette œuvre nous conduire à gagner la proximité d’ALLAH et de Son agrément.

Votre publicité ici

A propos Oum Soulaiman

Oum Soulaiman
As Salam aleykoum. Je me nomme Oum soulaiman, cela fait quelques mois que je suis installé sur Marrakech. Marhaba bikoum fi bladkoum !

4 Commentaires

  1. salam aleyki

    comment s’est tanger ? peut tu me donner des infos. niveau de vie etc

    • Salamou 3alaykoum, le témoignage ici concerne Agadir. La personne évoque Tanger Institut, centre d’apprentissage, et non la ville en elle-même.

  2. Assalamou ‘aleykum wa rahmatou LLahi wa baarakatuh

    Serait-il possible de rentrer en contact avec la soeur in chaa ALLAH ?

    Jazzakoum Allahou khayran

  3. assalamou alaykoum es ce possible detre en contact avec cette soeur?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de Hijra au Maroc et recevez chaque mois les derniers articles de notre équipe.

Vous vous êtes abonnés à notre newsletter avec succès.